Ephem2000.net » Santé 2000 » Soins à domicile : comment faire le choix de sa téléassistance ?

Soins à domicile : comment faire le choix de sa téléassistance ?

La téléassistance permet de prendre rapidement en charge une personne âgée en détresse à cause d’une chute, d’un malaise ou d’autres accidents quotidiens. Si vous êtes décidé à choisir une téléassistance, alors il vous faut trouver le bon prestataire qui pourra vous fournir les meilleurs services adaptés à vos besoins.

Trouver le bon prestataire

Commencez par vous poser les bonnes questions. C’est peut-être la crainte d’une chute, d’un accident ou alors vous voulez juste vous équiper afin de vous sentir accompagné. Il existe sur le marché plusieurs offres pouvant répondre à ces préoccupations. Certains opérateurs proposent des options payantes comme la gestion de clés, les détecteurs de chute, assurance spécifique pour le matériel…

Faites une liste d’opérateurs susceptibles de vous intéresser. Assurez-vous que ces prestataires ont un agrément qualité. Cet agrément est délivré par l’Agence des services à la personne. Bien sûr, il existe d’autres labels qualité comme la norme Afnor Téléassistance au domicile et l’Association Française pour la Téléassistance (AFRATA). Ensuite, comparez les équipements offerts par ces opérateurs (médaillons, bracelets, montres…) et choisissez le modèle qui vous convient. Mais, pour être sûr que la téléassistance fonctionnera à distance, même en cas de coupure de la ligne téléphonique, choisissez un système GPRS qui est doté d’une carte SIM multi-opérateurs. Cela lui permettra de capter tout signal provenant de n’importe quel opérateur.

Puis, comparez les prix des prestations proposés par ces prestataires. En général, le coût de prestation d’une téléassistance se situe entre 20 et 30 euros par mois. En dehors du prix de l’abonnement, il peut y avoir des frais d’installation ou de dossier. Ces frais doivent être signifiés avant la conclusion du contrat et y figurer. Dans ce cas, vous devriez opter pour le paiement mensuel afin d’éviter quelques difficultés de remboursement du trop-perçu si le contrat venait à être résilié.

Sachez que si vous choisissez un opérateur déclaré au titre des services à la personne, vous aurez droit à une réduction d’impôt de 50 % de la dépense, toujours dans la limite du plafond autorisé. Vous pouvez également bénéficier de conseils généraux pour vous aider. Notez également que dans la prestation de téléassistance, il y a des tests réguliers de bon fonctionnement de l’installation qui se font automatiquement. Ces tests peuvent avoir des coûts supplémentaires, alors il vous faut les connaître d’avance pour ne pas être surpris lors de la facture téléphonique.

Avant de signer

Une fois que vous avez fait votre choix de prestataire, il faut discuter avec lui de tous les détails et situations prises en compte avant de signer le contrat. Vous devez exiger un exemplaire du contrat signé pour le conserver chez vous. Choisissez la durée du contrat, car certains opérateurs proposent une durée indéterminée et une résiliation sans préavis à tout moment.

Assurez-vous que vous avez la possibilité de suspendre le contrat face à certaines situations, par exemple en cas d’hospitalisation ou de séjour dans une maison de convalescence. Enfin, prenez toutes les informations possibles par rapport à la maintenance du boîtier : frais, délais, etc. Dans ce sens, l’AFRATA rappelle quelques règles essentielles qu’il faut connaître avant de signer un contrat de téléassistance.

  • L’opérateur doit fournir au client une documentation claire et accessible.
  • L’opérateur doit également fournir un service SAV afin d’assurer la continuité de la téléassistance.

Aussi, la durée d’engagement, les clauses de résiliation, les modes de règlement doivent figurer sur le contrat.